/
 
 
DIF
 
 
 
 
Pour vous abonner au magazine,
visitez notre site vocable.fr
 
 
 
 

DIF Mode d’emploi

Qu’est ce que le droit individuel à la formation (DIF) ?
Il s’agit d’un crédit de 20 heures de formation par an, cumulable sur 6 ans et plafonné à 120 heures. Pour en bénéficier, le salarié choisit la formation qui l’intéresse et doit obtenir l’autorisation de son employeur pour effectuer le stage.

Qui est concerné ?
Tous les salariés du secteur privé en contrat à durée indéterminée (CDI),
ayant au moins un an d’ancienneté dans leur entreprise. Pour les employés à durée déterminée (CDD) ou à temps partiel, la durée du DIF est calculée proportionnellement au temps de travail.

L’employeur peut-il refuser un DIF ?
Oui. Cependant, s’il refuse deux années consécutives, le salarié peut se tourner vers son fonds de gestion du congé individuel de formation (Fongecif),
qui traitera sa demande, ce qui ne l’empêchera pas éventuellement de la rejeter à son tour.

La Formation s’effectue-t-elle en dehors des heures
de travail ?

En principe, la formation DIF se déroule hors temps de travail, sur vos congés ou RTT. Dans ce cas, le salarié bénéficie d’une allocation versée par son employeur, équivalant à 50 % de son salaire net. Néanmoins, un accord de branche ou d’entreprise peut prévoir qu’elle se déroule pendant les heures de travail.

Le DIF suit-il l’employé d’un employeur à l’autre ?
En cas de changement d’entreprise, le compteur est remis à zéro.
Pour ne pas perdre ses heures, le salarié doit donc faire sa demande de DIF avant son départ. En cas de démission, le stage devra être effectué pendant la période de préavis. S’il s’agit d’un licenciement – sauf pour faute grave ou lourde – la formation pourra avoir lieu ultérieurement, sous réserve que la convention soit signée pendant son préavis.

Peut-on se former à tout ?
Vous pouvez vous former à votre guise mais il vous faut tout de même l’accord de votre employeur. Vous augmenterez donc vos chances en conciliant vos objectifs de carrière avec les besoins de l’entreprise. Les formations d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement de la langue anglaise sont éligibles au DIF et parmi les plus demandées. Dans certains secteurs, des listes d’actions de formation prioritaires sont établies. Renseignez-vous auprès de votre entreprise

Comment faire sa demande de DIF ?
Vous devez faire une demande écrite à votre employeur. Soyez le plus précis possible : indiquez le type d’action choisie mais aussi, si possible l’organisme pressenti, la période à laquelle vous souhaitez vous former et l’objectif poursuivi (voir modèle de lettre) . Votre employeur a un mois pour répondre ; son absence de réponse vaut acceptation.

Certaines entreprises prévoient la mise en place d’un formulaire spécial DIF.
Renseignez-vous auprès de votre entreprise pour connaître la procédure en place.

Lettre type de demande de DIF

Nom du demandeur

Société
Nom du responsable
Adresse
CP Ville
Ville, le (date)

Courrier envoyé en recommandé avec AR
ou
Courrier remis en main propre

Objet : demande de formation dans le cadre du DIF

Madame, Monsieur,

Je souhaiterais utiliser mon capital d’heures disponibles au titre du Droit Individuel à la Formation dont le nombre d’heures s’élève à
(nombre d’heures) au (date).

J’aimerais suivre une formation en langue anglaise dont vous trouverez le descriptif ci après :

Intitulé de la formation : Mieux communiquer à l’oral en anglais
Dates :
Durée : 20 heures
Organisme : Vocable
Coût total : 1100 HT

Je joins à la présente le programme détaillé dont j’ai fait la demande auprès de l’organisme Vocable.

Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre disposition pour toute information complémentaire. Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations les meilleures.

Signature

 

   
   
   
   
   
 
 


Tel : 01 44 37 97 88
Par email
Accès stagiaires formation

Vocable
56, rue Fondary
75015 Paris
 
 
 /
Réalisation : Adelanto - Agence Web Marketing